Actualités

points
Publié le 17 novembre 2017

Programme du Festival « Brisons le silence »

 

Et voici le programme détaillé du festival « Brisons le silence contre les violences conjugales » !

 

Flyer_2017_generaliste-2

Et aussi d’autres événements qui n’apparaissent pas sur le flyers… plus d’infos bientôt.

Le Flyer est téléchargeable ici. N’hésitez pas à le diffuser autour de vous!

points
Publié le 15 novembre 2017

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : Libérons la parole, oui, mais donnons-nous aussi les moyens de prévenir les violences !

[communiqué de presse]

 

L’association Filactions se réjouit de constater ces dernières semaines, dans les médias et sur les réseaux sociaux, une prise de conscience collective autour du harcèlement sexuel et des violences faites aux femmes. Accusations à l’encontre d’Harvey Weinstein, de Tariq Ramadan, hashtags #meetoo et #balancetonporc… La parole des victimes se libère, éclairant au grand jour un fléau de société et de santé publique habituellement sous-estimé, peu abordé, voire ignoré.

Cependant, cette multiplication des témoignages ne suffira pas à amorcer un véritable changement des mentalités, si elle ne s’accompagne pas également d’un travail de prévention, en amont, des violences sexistes.

Sans volonté politique d’enrayer le système à l’origine de ces violences, le risque est que toutes les voix révélées par le buzz médiatique retombent aussi vite dans l’oubli… D’autant que nombre de violences sexistes demeurent particulièrement taboues, comme les violences au sein du couple, qui touchent pourtant une femme sur dix en France. Il est donc crucial, non seulement que les pouvoirs publics se penchent sur l’amélioration de la législation et de son application (cf projet de loi Schiappa), mais aussi s’emparent de la question des moyens alloués à la prévention et aux associations de sensibilisation comme Filactions.

En effet, les violences envers les femmes, tel que le harcèlement, ne sont ni des cas isolés, ni accidentels, mais il s’agit d’un phénomène de société, avec un continuum de violences : verbales, psychologiques, physiques, sexuelles, économiques, administratives… Ces violences, des plus anecdotiques aux plus dramatiques, trouvent toutes leurs racines dans les mêmes logiques culturelles et historiques de discrimination des femmes et des filles.

À Filactions, nous considérons que prévenir les violences faites aux femmes, c’est entre autres lutter contre le « sexisme ordinaire » dès le plus jeune âge (insultes sexistes, blagues sexistes, limitation des libertés des filles sous prétexte de protection…), en éduquant aux principes de l’égalité et du respect. Parce que les mécanismes qui attisent les violences sexistes sont intériorisés très tôt par les enfants et les adolescents.

Depuis plus de dix ans, notre association développe donc des outils pédagogiques pour déconstruire les préjugés à l’origine des inégalités, promouvoir la mixité, éduquer au consentement… Il s’agit par exemple d’encourager les filles à développer leur confiance en elles et leur capacité à dire NON, mais aussi de responsabiliser les garçons en leur apprenant à respecter les limites des autres.

À quelques jour du 25 novembre, Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, nous tenons à réaffirmer notre soutien aux victimes et à toutes celles et ceux qui s’engagent dans la lutte contre les violences !

points
Publié le 13 novembre 2017

« Briser le silence par le biais de la culture »

Le 10 novembre, Marion Ghibaudo, chargée de prévention de Filactions, était l’invitée de l’émission « L’Echo local » sur Couleurs FM pour évoquer le festival « Brisons le Silence » et la lutte contre les violences faites aux femmes.

[interview à partir 20’05]

points
Publié le

Balade Urbaine « Où sont les femmes? »

 

 

Qu’elles soient artistes, poétesses ou réalisatrices, militantes, résistantes ou gastronomes, nombreuses sont les femmes qui ont laissé leur empreinte dans notre ville, sans être pour autant connues du grand public. Venez parcourir avec nous la presqu’île sur les traces des femmes qui ont marqué l’histoire lyonnaise.

Venez-découvrir ces beaux portraits de femmes fortes et indépendantes qui ont marqué l’histoire lyonnaise avec nous!

Quoi : Balade urbaine « Où sont les femmes? », parcours au choix dans le 1er OU dans le 2e

Quand?  le dimanche 19 novembre entre 15h et 17h

Tarif : prix libre

Inscription obligatoire sur ce lien, ou en appelant au 04.78.30.63.50.

 

Notre histoire et la façon dont elle est écrite n’est pas neutre, car elle n’accorde pas la même visibilité aux femmes et aux hommes. Les inégalités entre les sexes s’expriment aussi par le fait que les femmes soient sous-représentées dans les médias, la production culturelle et dans l’Histoire de manière générale, alors qu’elles représentent pourtant la moitié de la population.

Cela fait de nombreuses années que Filactions propose les balades urbaines « Où sont les femmes ? » dans le 1er et 2e arrondissement de Lyon dans l’idée de visibiliser les femmes qui ont marqué l’histoire lyonnaise.

Construire l’égalité, c’est aussi redonner une place historique et culturelle aux femmes. Les balades sont un moyen positif de revaloriser ce qui a été accompli, les luttes sociales et politiques des femmes mais aussi toutes leurs productions artistiques et culturelles. C’est aussi un bon moyen d’inspirer les femmes d’aujourd’hui en leur montrant les modèles de réussite de leurs aïeules et contemporaines.

 

 

points
Publié le 10 novembre 2017

Présentation du festival sur SOL FM

Sasha Monneron de Filactions Asso est l’invitée de tendance à l’occasion de la 13ème édition du festival Brisons le Silence.

 

points
Publié le 26 octobre 2017

Projection de « Jusqu’à la garde »

Une super soirée organisée par le cinéma  Mourguet dans le cadre du Festival « Brisons le Silence » contre les violences conjugales.

 

Projection suivie d’un débat avec Maryvonne Bin Heng,  Présidente de Filactions, ex-Présidente de la Fédération Nationale Solidarité Femmes,et membre active de Femmes Contre les Intégrismes.

JUSQU’À LA GARDE – un film de Xavier Legrand (Avant-première)
France – 2017 – 1h33
Avec Denis Ménochet, Léa Drucker, Mathilde Auneveux

Le couple Besson divorce. Pour protéger son fils d’un père qu’elle accuse de violences, Miriam en demande la garde exclusive. La juge en charge du dossier accorde une garde partagée au père qu’elle considère bafoué. Pris en otage entre ses parents, Julien va tout faire pour empêcher que le pire n’arrive.

******************************************
[PREVENTES CONSEILLEES]
Réservation (tarifs habituels) aux caisses du cinéma ou surhttp://k6.re/KI5BR
******************************************
Réservations à  page.cinemourguet@gmail.com ou au 04 78 59 01 46

points
Publié le 9 octobre 2017

Recherche de bénévoles pour le Festival

Envie d’agir pour l’égalité femmes-hommes?

Envie de lutter contre les violences faites aux femmes?

 

Rejoignez-nous à l’occasion du 25 novembre : la journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes. Cette année le Festival « Brisons le silence » contre les violences conjugales aura lieu entre le 17 novembre et le 2 décembre 2017.

 

Au programme : une quinzaine de jours autour d’évenements culturels : ciné-débat, concerts, expositions, stand de prévention dans l’espace public….

 

On a besoin de vous!

 

Nous accueillons l’énergie de tout le monde pour notre festival, les petits coups de main comme les engagements plus conséquents.

 

Prochain rdv pour les bénévoles : Jeudi 26 octobre à 18h

Nous organisons une soirée pour les bénévoles : pour avoir les bases théoriques des violences conjugales et pour se préparer aux futures actions du festival.

 

 

balade-urbaine-20-11-16-6web

 

 
 Que peuvent faire les bénévoles pendant notre festival?

 

– nous aider sur les évènements culturels : soirée cinéma, exposition, concert…
– nous accompagner sur les stand de sensibilisation auprès du public (formation obligatoire avant)
– venir au Happening des Femmes en Blanc le samedi 25 novembre à 14h Place de la République, on essaye de réunir le plus de monde
– nous aider à diffuser notre communication (affiches, flyers)
devenir guide pour nos balades urbaines « Où sont les femmes? «  (formation obligatoire avant)

 

 et bien sûr plein d’autres choses selon les envies et les compétences de chacun·e. Contactez-nous pour avoir les infos.

 

 

Pour plus d’informations, contactez-nous par téléphone au 04.78.30.63.50 ou par email à filactions[@]gmail.com.

 

points
Publié le 29 septembre 2017

Formations sur les violences sexistes et conjugales

Association spécialiste de la prévention des violences sexistes -et particulièrement des violences conjugales-, Filactions dispense des formations à destination de tou·te·s les professionnel·le·s, pouvant être amené·e·s à accompagner des femmes victimes de violences, ainsi qu’aux salarié·e·s d’entreprise, pouvant être soit victimes, soit témoins de ce type de violences.

 

En savoir +

points
Publié le 20 septembre 2017

« Ouvrir la Voix » d’Amandine Gay au cinéma

Filactions vous conseille un documentaire sur l’afroféminisme qui va bientôt sortir du Grand Ecran! Un film à découvrir et qui fait réfléchir sur les liens et croisements entre les rapports de domination femmes-hommes ET les rapport de domination liés à la couleur de peau.

Pour infos: le jeudi 12 octobre à 20h, au cinéma Le Zola pour « Ouvrir la Voix », : la réalisatrice viendra présenter son film, accompagnée du collectif afroféministe SAWTCHE.

Ouvrir La Voix est un documentaire sur les Afro-descendantes noires d’Europe francophone (France et Belgique) écrit et réalisé par Amandine Gay.
C’est aussi le premier long métrage de la réalisatrice et, surtout, le résultat de près de trois ans de travail en autoproduction appuyés d’une campagne de fi­nancement participatif pour la phase de postproduction.
Ouvrir La Voix est un documentaire de création qui bouscule les codes du film d’entretiens.
Pensé et réalisé comme une grande conversation entre vingt-quatre femmes noires de France et de Belgique, le film débute le jour où elles se sont découvertes noires, en contexte minoritaire, et se termine avec leurs aspirations pour le futur.
C’est aussi un hommage aux artistes noires que la réalisatrice a rencontrées à l’époque où elle était encore comédienne, c’est pourquoi le ­film est ponctué de répétitions et de performances (burlesque, théâtre, etc.).

points
Publié le 15 septembre 2017

Journées du Matrimoine 2017

 

Qu’elles soient artistes, poétesses ou réalisatrices, militantes, résistantes ou gastronomes, nombreuses sont les femmes qui ont laissé leur empreinte dans notre ville, sans être pour autant connues du grand public. Venez parcourir avec nous la presqu’île sur les traces des femmes qui ont marqué l’histoire lyonnaise.

 

 

Pourquoi Filactions vous propose ces balades?

Notre histoire et la façon dont elle est écrite n’est pas neutre, car elle n’accorde pas la même visibilité aux femmes et aux hommes. Les inégalités entre les sexes s’expriment aussi par le fait que les femmes soient sous-représentées dans les médias, la production culturelle et dans l’Histoire de manière générale, alors qu’elles représentent pourtant la moitié de la population.

Cela fait de nombreuses années que Filactions propose les balades urbaines « Où sont les femmes ? » dans le 1er et 2e arrondissement de Lyon dans l’idée de visibiliser les femmes qui ont marqué l’histoire lyonnaise.

Construire l’égalité, c’est aussi redonner une place historique et culturelle aux femmes. Les balades sont un moyen positif de revaloriser ce qui a été accompli, les luttes sociales et politiques des femmes mais aussi toutes leurs productions artistiques et culturelles. C’est aussi un bon moyen d’inspirer les femmes d’aujourd’hui en leur montrant les modèles de réussite de leurs aïeules et contemporaines.

 

balade-urbaine-20-11-16-14web

Infos pratiques

Inscriptions obligatoires à filactions@gmail.com ou au 04 78 30 63 50. Visites complètes.

Quand ?

Samedi 16 novembre 2017 de 14h à 16h

Dimanche 17 novembre de 10h à 12h

Lieu de départ : Place de la Bourse, Cordelier, Lyon 2e (devant les jardins de la Chambre de commerce)

Attention : dans certaines brochures de communication, il est indiqué place Louis Pradel. C’est une erreur. 

Gratuit (mais on accepte les dons si vous voulez nous donner un petit coup de pouce dont on a bien besoin 🙂 )

S’il pleut amenez vos parapluies !

 

points