Actualités

points
Publié le 15 octobre 2018

Création d’un groupe de femmes percussionnistes de rue. Rejoignez-nous!

Vous en avez ras-le-bol du sexisme et des violences faites aux femmes?
Vous ne savez pas quoi faire de vos casseroles et pots de peinture vides?
Vous voulez venir faire du bruit dans l’espace publique, ensemble et en musique?

Rejoignez le groupe de percussion « les Femmes Battantes »!

 

Ce sera la première réunion d’information pour créer un nouveau groupe de femmes percussionnistes de rue à Lyon. Que vous soyez motivées pour venir jouer régulièrement, ou si le projet vous intéresse et que vous souhaitez juste vous renseigner/donner un coup de pouce de temps en temps, n’hésitez pas à venir. C’est un projet participatif et collaboratif, on accueille les idées de chacune, et à chacune son rythme 🙂

On vous attends, il suffit de nous faire un petit mail à filactions@gmail.com pour nous dire que vous serez là à la réunion.

Rendez-vous le mardi 13 novembre à 18h dans les locaux de Filactions, au 6 rue des fantasques.

 

Plus en détails :

Objectif « Happening des femmes en blanc » 2019 !
Pour contrebalancer les inégalités dans le monde de la musique, et pour permettre aux femmes de se réapproprier leur histoire et leurs droits, nous souhaitons créer un groupe de percussion de rue « par et pour les femmes ».
Pendant un an, un groupe de femmes répètera avec l’objectif de descendre dans la rue pour le prochain « Happening des Femmes en Blanc » en 2019. Les répétitions musicales iront de pair avec des ateliers de sensibilisation aux violences sexistes et conjugales afin que le groupe soit doublement formé : musicalement et féministement.
L’univers musical et artistique (chorégraphie, chant, visuels…) sera à co-construire selon les envies de la formatrice et des participantes. L’idée est de créer des moments de partage et de sororité dans la bienveillance, et de libérer la parole au sein même du collectif, sur les questions musicales et/ou sur les questions de sexisme. L’objectif final : être visibles et de faire du bruit, ensemble, pour briser le silence contre les violences faites aux femmes.
A terme, nous souhaitons que le groupe puisse continuer de manière autonome après le 25 novembre 2019, pour continuer à échanger, à se former et surtout pour continuer à occuper l’espace public lors des autres grandes dates pour les droits des femmes : 8 mars, 17 mai, et autres manifestations politiques

points
Publié le 7 septembre 2018

Balades urbaines « Où sont les Femmes? »

Dans le cadre des journées du Matrimoine, Filactions vous propose 3 balades, dans 3 arrondissements différents.

Qu’elles soient artistes, poétesses ou réalisatrices, militantes, résistantes ou gastronomes, nombreuses sont les femmes qui ont laissé leur empreinte dans notre ville, sans être pour autant connues du grand public. L’objectif de cette balade urbaine est de découvrir la ville à travers les lieux qui rendent hommage à des femmes qui ont marqué leur temps, par leurs idées, leurs actions, leurs métiers. Nous souhaitons ainsi réintégrer les femmes – souvent oubliées ou invisibilisées – dans le patrimoine local lyonnais.

 

Vendredi 14 septembre de 18h à 20h – Balade du 1er

Départ sur les marches de l’Opéra. Métro A Hôtel de Ville.

 

Samedi 15 septembre de 14h à 16h – Balade du 7ème

Départ au Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation. Tram T2 Centre Berthelot.

de 16h à 17h : la balade se terminera par un temps convivial à la bibliothèque Guillotière pour échanger sur les questions d’égalité femmes-hommes et des violences sexistes.

 

Dimanche 16 septembre de 10h à 12h – Balade du 2ème avec Emilie Barthet et Maurianne Alves

Départ sous le Monoprix de Cordeliers. Métro A Cordeliers.

 

Réservation obligatoire : <filactions@gmail.com>  / 04 78 30 63 50

Prix libre

points
Publié le 26 juin 2018

Soirée ciné avec Parvana

Rejoignez-nous ce vendredi 29 juin à 20h au Cinémourguet à Sainte Foy les Lyon pour une soirée de projection et débat autour du film « Parvana ». Débat animé par FCI (Femmes contre les Intégrismes) et Filactions.

Film d’animation pour tout public à partir de 11 ans de Nora Twomey.

Avec les voix de  Golshifteh FarahaniSaara ChaudrySoma Bhatia

En Afghanistan, sous le régime taliban, Parvana, onze ans, grandit à Kaboul ravagée par la guerre. Elle aime écouter les histoires que lui raconte son père, lecteur et écrivain public. Mais un jour, il est arrêté et la vie de Parvana bascule à jamais. Car sans être accompagnée d’un homme, on ne peut plus travailler, ramener de l’argent ni même acheter de la nourriture.
Parvana décide alors de se couper les cheveux et de se travestir en garçon afin de venir en aide à sa famille. Risquant à tout moment d’être démasquée, elle reste déterminée à trouver un moyen de sauver son père. Parvana est un conte merveilleux sur l’émancipation des femmes et l’imagination face à l’oppression.

Annecy : Prix du public, Prix du Jury

 

points
Publié le 8 mars 2018

Balade dans les rues de Lyon : « Où sont les Femmes? »

 

A l’occasion du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, Filactions vous propose des balades dans les rues de Lyon. Pour faire le lien entre les violences faites aux femmes et leur manque de visibilité dans notre héritage culturel, venez chercher avec nous : « Où sont les Femmes ? ».

 

Qu’elles soient artistes, poétesses ou réalisatrices, militantes, résistantes ou gastronomes, nombreuses sont les femmes qui ont laissé leur empreinte dans notre ville, sans être pour autant connues du grand public. Construire l’égalité, c’est aussi redonner une place historique et culturelle aux femmes. Venez parcourir avec nous la presqu’île sur les traces des femmes qui ont marqué l’histoire lyonnaise.

 

Vous pouvez choisir deux balades entre 15h et 17h : 

  • Le samedi 10 mars – dans le 1er arrdt

Départ : sous l’Opéra – métro Hotel de Ville.
Arrivée : fresque des lyonnais

Inscription obligatoire sur ce lien: https://www.inscription-facile.com/form/6O3aAEVAhxXqJWBxLtTU

 

  • Le dimanche 11 mars – dans le 2e arrdt

Départ : devant le Monoprix de Cordelier
Arrivée : place Bellecour

Inscription obligatoire sur ce lien: https://www.inscription-facile.com/form/evxQX6UMCqOtGo64I0RF

 

 

Tarif : prix libre

Pour plus d’informations, vous pouvez nous contacter sur filactions[@]gmail.com ou en appelant au 04.78.30.63.50.

 

 

points
Publié le 5 mars 2018

Droits des femmes et culture : quels liens?

« Des femmes tous les jours » est une manifestation proposée par la Mairie du 1er arrondissement de Lyon, imaginée et coordonnée par Si/si, les femmes existent, en partenariat avec Passerelles BuissonnieresHf Auvergne-Rhône-Alpes et Filactions Asso.

 

A travers cette manifestation, nous rendons hommage à 12 femmes remarquables, qui dans la diversité de leurs champs d’action (arts, sciences, sport, politique) illustrent l’importance de leur apport à notre héritage culturel commun. Du 1er au 11 mars, la mairie affichera chaque jour à ses fenêtres leur portrait. Un quizz biographique sera à votre disposition à l’accueil de la mairie.

Les 9, 10, 11 mars, des lectures, des conférences, une projection ou encore l’événement « Prends ta place » clôtureront la semaine.

 

 

Le programme

Vendredi 9 mars
Mairie du 1er, salle du conseil

 

18h30 : Accueil de Nathalie Perrin-Gilbert, Maire du 1er arrondissement de Lyon

18h45 : Table-ronde « Défense des droits des femmes et culture, quels sont les liens ? »
avec Si/si, les femmes existentHf Auvergne-Rhône-AlpesFilactions Assoet Passerelles Buissonnieres

19h30 : Projection « Lucie de tous les temps »
film documentaire de Julie Perron (52 min)
suivie d’un débat (30 min)

21h : Lecture d’extraits de « Ailes ouvertes » de Maryse Bastié
par Hf Auvergne-Rhône-Alpes (Maïté Cussey, Marion Faugère, Laurène Mazaudier, Nicole Mersey) et Si/si, les femmes existent(Anne Monteil-Bauer)

21h30 : Verre de l’amitié

 

Samedi 10 mars
Mairie du 1er, salle du conseil

 

14h Conférence sur Eugénie Niboyet
par Marie-Eve Le Forestier et Jacqueline Guinot, ses arrières-arrières-petites-filles
suivie d’un échange avec le public

15h30 : Lecture de textes de Colette
« C’est quoi le matrimoine ? » par Hf Auvergne-Rhône-Alpes (Cécile Auxire-Marmouget, Chloé Bégou, Marion Feugère, laurène Mazaudier) et Si/si, les femmes existent (Anne Monteil-Bauer)

17h Julie-Victoire Daubié racontée par Filactions Asso et présentation des balades urbaines « Où sont les femmes ? » par Maryvonne Bin-Heng

18h Conférence-spectacle « Des femmes tous les jours ! »
par Si/si, les femmes existent
Anne Monteil-Bauer présente les femmes remarquables mises à l’honneur sur la façade de la mairie du 1er

 

Dimanche 11 mars
De 10h à 18h place Sathonay

 

« Prends ta place ! »
4ème édition avec Passerelles Buissonnieres
Peinture de rue, animation musicale, buvette
www.passerellesbuissonnieres.org

points
Publié le

FILM-DEBAT « JUSQU’A LA GARDE »

Mercredi 7 mars à 20h30

au cinéma Les 400 Coups de Villefranche-sur-Saône

L’Association L’Autre Cinéma, en partenariat avec « Filactions »,

propose un ciné-débat autour de la projection du film Jusqu’à la garde de Xavier Legrand.

 

Suite à la projection du film, le débat sera animé par un membre de l’Autre cinéma et par Maryvonne Bin-Heng, présidente de « Filactions », association de lutte contre les violences conjugales et les violences sexistes.
Nous sommes heureux de vous (re) présenter le film Jusqu’à la garde, programmé en avant-première lors des 22es Rencontres du cinéma francophone, en novembre dernier. Le film a récolté de nombreux prix (à Venise, entre autre) et remporte un vif succès depuis sa sortie le 7 février dernier. Xavier Legrand et l’association Filactions se connaissent bien car ils ont déjà travaillé ensemble sur le premier court métrage du réalisateur, Avant que de tout perdre (même thème, mêmes acteurs), lui aussi très primé !

Un pot convivial sera proposé à l’issue du débat.

 

 

 

Jusqu’à la garde
de Xavier Legrand
avec : Denis Ménochet, Léa Drucker, Thomas Gioria
France / 2018 / 1h33
synopsis : Le couple Besson divorce. Pour protéger son fils d’un père qu’elle accuse de violences, Miriam en demande la garde exclusive. La juge en charge du dossier accorde une garde partagée au père qu’elle considère bafoué. Pris en otage entre ses parents, Julien va tout faire pour empêcher que le pire n’arrive.

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

Pré-achat des places possible au guichet du cinéma Les 400 Coups

Venez nombreu.ses!

points
Publié le 2 mars 2018

Découvrir les violences sexistes et conjugales

 

A l’occasion du 8 mars, Filactions vous propose de venir découvrir la thématique des violences faites aux femmes, et notamment les violences conjugales.

 

Nous vous accueillons dans nos locaux le temps d’une soirée pour échanger et apprendre sur la thématique des violences sexistes. Au programme : 
– une présentation de notre association
– les violences conjugales : les différentes formes de violences et le cycle des violences
– le contexte sociétal des violences faites aux femmes
– quelques pistes pour savoir accueillir avec bienveillance le témoignage d’une victime de violences.

 

Ce sera l’occasion de venir découvrir Filactions, nos différentes actions, et d’en apprendre plus sur les violences sexistes et conjugales.

 

Informations :
Quand ? le mercredi 14 mars 2018  de 18h à 21h
Où? dans les locaux de Filactions au 6 rue des fantasques 69001 Lyon
Tarif : gratuit

 

Pour toute demande d’informations complémentaires, n’hésitez pas à nous appeler au 04.78.30.63.50 ou à nous contacter par mail à filactions[@]gmail.com

points
Publié le 17 novembre 2017

Programme du Festival « Brisons le silence »

 

Et voici le programme détaillé du festival « Brisons le silence contre les violences conjugales » !

 

Flyer_2017_generaliste-2

Et aussi d’autres événements qui n’apparaissent pas sur le flyers… plus d’infos bientôt.

Le Flyer est téléchargeable ici. N’hésitez pas à le diffuser autour de vous!

points
Publié le 15 novembre 2017

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : Libérons la parole, oui, mais donnons-nous aussi les moyens de prévenir les violences !

[communiqué de presse]

 

L’association Filactions se réjouit de constater ces dernières semaines, dans les médias et sur les réseaux sociaux, une prise de conscience collective autour du harcèlement sexuel et des violences faites aux femmes. Accusations à l’encontre d’Harvey Weinstein, de Tariq Ramadan, hashtags #meetoo et #balancetonporc… La parole des victimes se libère, éclairant au grand jour un fléau de société et de santé publique habituellement sous-estimé, peu abordé, voire ignoré.

Cependant, cette multiplication des témoignages ne suffira pas à amorcer un véritable changement des mentalités, si elle ne s’accompagne pas également d’un travail de prévention, en amont, des violences sexistes.

Sans volonté politique d’enrayer le système à l’origine de ces violences, le risque est que toutes les voix révélées par le buzz médiatique retombent aussi vite dans l’oubli… D’autant que nombre de violences sexistes demeurent particulièrement taboues, comme les violences au sein du couple, qui touchent pourtant une femme sur dix en France. Il est donc crucial, non seulement que les pouvoirs publics se penchent sur l’amélioration de la législation et de son application (cf projet de loi Schiappa), mais aussi s’emparent de la question des moyens alloués à la prévention et aux associations de sensibilisation comme Filactions.

En effet, les violences envers les femmes, tel que le harcèlement, ne sont ni des cas isolés, ni accidentels, mais il s’agit d’un phénomène de société, avec un continuum de violences : verbales, psychologiques, physiques, sexuelles, économiques, administratives… Ces violences, des plus anecdotiques aux plus dramatiques, trouvent toutes leurs racines dans les mêmes logiques culturelles et historiques de discrimination des femmes et des filles.

À Filactions, nous considérons que prévenir les violences faites aux femmes, c’est entre autres lutter contre le « sexisme ordinaire » dès le plus jeune âge (insultes sexistes, blagues sexistes, limitation des libertés des filles sous prétexte de protection…), en éduquant aux principes de l’égalité et du respect. Parce que les mécanismes qui attisent les violences sexistes sont intériorisés très tôt par les enfants et les adolescents.

Depuis plus de dix ans, notre association développe donc des outils pédagogiques pour déconstruire les préjugés à l’origine des inégalités, promouvoir la mixité, éduquer au consentement… Il s’agit par exemple d’encourager les filles à développer leur confiance en elles et leur capacité à dire NON, mais aussi de responsabiliser les garçons en leur apprenant à respecter les limites des autres.

À quelques jour du 25 novembre, Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, nous tenons à réaffirmer notre soutien aux victimes et à toutes celles et ceux qui s’engagent dans la lutte contre les violences !

points
Publié le 13 novembre 2017

« Briser le silence par le biais de la culture »

Le 10 novembre, Marion Ghibaudo, chargée de prévention de Filactions, était l’invitée de l’émission « L’Echo local » sur Couleurs FM pour évoquer le festival « Brisons le Silence » et la lutte contre les violences faites aux femmes.

[interview à partir 20’05]

points