Actualités

points
Publié le 4 novembre 2021

Venez découvrir la nouvelle balade urbaine du 3ème arrondissement !

Mais qu-est-ce qu’une balade urbaine ? 

Notre festival « Brisons le silence » revient pour une 17e édition !

 

Et par la même occasion, nos balades urbaines aussi, youpi ! Ce n’est pas une, ni deux, mais trois balades urbaines que nous vous proposons, afin de découvrir des artistes, poétesses, réalisatrices, militantes, résistantes, gastronomes qui ont marqué Lyon. Les rues de notre ville sont imprégnées par ces femmes fortes, engagées, tellement intéressantes. Ces visites guidées vous permettent de découvrir la ville à travers des lieux qui rendent hommage à des femmes qui ont marqué leur époque par leur talent, leur métier, leurs idées ou actions. Car Lyon est remplie d’histoires de femmes qui ont marqué l’histoire, mais qui sont souvent oubliées. Nous sommes là pour les mettre en lumière ! 

Cette année, un nouveau parcours est né.

C’est avec joie que nous vous présentons notre dernière balade urbaine du 3ème arrondissement, octobre 2021, qui se porte à merveille. 

 

Elle a été créée et portée par beaucoup de bénévoles, que nous remercions particulièrement.

Merci pour votre magnifique travail ! 

 

Cette balade contient 9 nouveaux portraits de femmes, toutes plus intéressantes les unes que les autres ! Et nous allons commencer avec le portrait de Denise Moncey, une résistante française, arrêtée en 1944 pendant qu’elle transportait deux postes émetteurs pour le maquis de Gilières. Elle a été arrêtée par la gestapo, et torturée. Après cette horrible expérience, elle décide de s’engager pour témoigner à propos de la Résistance et de la déportation. C’est aussi la sœur de Simone Veil !

 

On espère que vous serez nombreux-ses à cette balade, venez marcher avec nous le dimanche 21 novembre à 11h 

Départ : Esplanade Denise Vernay-Jacob, 31 rue Moncey, 69003 Lyon. 

 

Rappel : 

  • Balade du 1er arrondissement : dimanche 14 novembre de 11h à 13h 
  • Balade du 2ème arrondissement : dimanche 28 novembre de 11h à 13h

Inscription obligatoire avec votre nom, prénom  et votre adresse mail à association@filactions.org

points
Publié le 12 octobre 2021

Formation bénévole stand up

Filactions vous propose une formation bénévole ! 

Filactions vous propose la formation bénévole « Stand-Up » pour apprendre à réagir en tant que témoin ou victime face à du harcèlement sexiste et sexuel dans l’espace public.
Cet évènement est destiné aux bénévoles de Filactions, mais aussi aux personnes qui souhaitent nous découvrir pour la première fois, et en apprendre un peu plus sur l’association. Venez profiter d’un moment d’échange convivial, afin de nous connaître, et discuter !
 
 

En quoi consiste la formation stand-up ?

La Fondation des Femmes, L’Oréal Paris, Et l’ONG Hollaback ont créé une formation afin d’apprendre à réagir face au harcèlement sexiste et sexuel dans l’espace public. Cette formation regroupe les 5D, ou autrement dit, les 5 actions efficaces à adopter en cas de harcèlement de rue. Que vous soyez témoin ou victime, vous aurez les clés pour réagir !

 

L’initiative stand-up a vu le jour après avoir mené, avec Ipsos, des études sur le harcèlement dans les espaces publics. Près de 16.000 personnes, dans 8 pays différents ont été questionnées.

 

Les 5 D ? 

Tout cela est vague… Mais qu’est-ce que les 5D ? Nous vous en disons plus ! 

Distraire : vous pouvez par exemple faire semblant de connaître la victime, lui demander l’heure, ou faire tomber votre café. Et action ! 

Dialoguer : consolez la victime, épaulez-la ! Insistez sur le fait que ce qu’elle a vécu n’est en aucun cas acceptable.

Déléguer : trouvez une personne qui peut vous venir en aide, vous apporter du poids et du soutien.

Documenter : si cela est possible, essayez de filmer la scène, pour apporter des preuves à la victime. Elle en aura probablement besoin ! 

Diriger : en vous protégeant, demandez au harceleur d’arrêter ce qu’il est entrain de faire, rassurez la victime, ne la laissez pas seule. 

 

Vous pouvez vous renseigner davantage sur le site web dédiée à la formation stand up 

Des besoins évidents 

81

Ce nombre est le pourcentage des femmes en France qui ont déjà été victimes de harcèlement sexiste et sexuel dans l’espace public. Ipsos a mené une étude qui a révélé que pour la majorité des gens, il serait difficile d’identifier du harcèlement de rue, et qu’il était encore plus compliqué de savoir comment intervenir sans aggraver les choses.

Sur 81% des femmes victimes, 20% d’entre elles affirment qu’on les a aidées. et 86% de personnes avouent ne pas savoir comment réagir face au harcèlement de rue. 

Ce phénomène n’est donc pas rare ! Il arrive fréquemment, et dévalorise les personnes qui en sont victimes. Ces victimes ont besoin d’être aidées, et prises en charge. La formation Stand-up est donc un véritable accompagnement, et un vrai guide pour tou.te.s

 

Vous voulez vous inscrire ? 

Écrivez-nous à association@filactions.org 

Venez nous rencontrer, échanger, apprendre, dans une ambiance chaleureuse et conviviale !

points
Publié le 13 septembre 2021

Balades urbaines « Où sont les Femmes? pour les Journées du Matrimoine

A l’occasion des journées du Matrimoine organisées par l’association H/F, Filactions vous propose de découvrir 5 balades urbaines « Où sont les Femmes? ».

Qu’elles soient artistes, poétesses ou réalisatrices, militantes, résistantes ou gastronomes, nombreuses sont les femmes qui ont laissé leur empreinte dans notre ville, sans être pour autant connues du grand public. L’objectif de cette visite guidée est de découvrir la ville à travers les lieux qui rendent hommage à des femmes qui ont marqué leur temps, par leurs idées, leurs actions, leur métier. Nous souhaitons ainsi réintégrer les femmes – souvent oubliées – dans le matrimoine local lyonnais.

Sur Lyon :

Samedi 18 septembre : 
-de 11h à 13h : Parcours sur le 1er arrondissement.
Départ : sous les marches de l’Opéra

– de 15h à 17h : Parcours sur le 7e arrondissement. Départ : devant les grilles du CHRD

Dimanche 19 septembre :
-de 11h à 13h : Parcours sur le 2e arrondissement. Départ : devant le Monoprix de Cordeliers

– de 15h à 17h : Parcours sur le 9e arrondissement. Départ : devant la Mairie du 9e

Pour vous inscrire sur les balades urbaines de Lyon, écrivez nous à baladesurbaines@filactions.org. Inscriptions obligatoires. Pass sanitaire obligatoire.

Sur Oullins :

samedi 18 septembre : de 12h à 13h30. Départ : place H. Carrère d’Encausse (devant la Mémo)
Sur inscription : 04 27 82 62 99 ou jep@ville-oullins.fr

points
Publié le 3 septembre 2021

On recrute un·e service civique

Filactions recrute un·e volontaire en service civique à partir du 1er octobre pour une mission de 8 mois.
Vous êtes intéressé·es? Envoyez CV et candidature à association@filactions.org avant le mardi 14 septembre

FICHE DE POSTE

RECRUTEMENT SERVICE CIVIQUE

Durée : 8 mois

Dates : du 1er octobre 2021 au 1er juin 2022

Horaires hebdomadaires : entre 24h et 35h (à discuter selon les besoins de la personne en service civique)

DEPOT DES CANDIDATURES 

Date limite : avant le mardi 14 septembre 2021

Envoyez CV et lettre de motivation à association@filactions.org

PRESENTATION DE FILACTIONS

Notre association Filactions lutte contre les violences faites aux femmes et notamment les violences conjugales dans la région Auvergne-Rhône-Alpes depuis 2005, avec comme objectif de tout mettre en œuvre pour enrayer la spirale des violences sexistes et changer les comportements sur le long terme. A l’origine de la création de l’association, un constat a été posé par l’association FIL et d’autres associations spécialisées : pour mener une lutte optimale contre les violences faites aux femmes, il est nécessaire d’avoir des structures qui accueillent et soutiennent les victimes, mais il est également indispensable d’élaborer des actions de prévention et de formation pour limiter l’apparition de ces violences.

Ainsi, pour prévenir les violences sexistes, Filactions a développé ses actions autour de trois axes :

                1) La prévention auprès des jeunes dans les établissements scolaires et les structures socioéducatives ;

                2) La sensibilisation du grand public à travers des évènements culturels notamment lors de notre festival «Brisons le silence » contre les violences conjugales ;

                3) La formation à destination des professionnel·le·s.

POSTE ET MISSION

Filactions est une petite structure de trois salariées mais a une vie associative active avec plus d’une cinquantaine de bénévoles. Nous recherchons une personne interessée et avec l’envie de découvrir la thématique des violences sexistes et conjugales, même si non-experte de ces sujets. La personne en service civique sera formée au fur et à mesure sur l’analyse féministe des violences faites aux femmes et pourra découvrir les outils pédaogogiques que nous utilisons.

La mission générale de la personne en service civique sera d’accompagner Filactions dans ses actions de prévention des violences faites aux femmes, notamment pendant le Festival « Brisons le Silence » contre les violences conjugales qui est l’évenement central de fin d’année. Les missions spécifiques seront discutées avec le/la volontaire en service civique en fonction de ses centres d’intérêt et de ses propositions.

Exemples de mission générale sur lesquelles la personne en service civique pourra nous accompagner :

Accompagnement sur l’organisation du Festival « Brisons le Silence » contre les violences conjugales :

– veille sur l’actualité concernant les droits des femmes, l’égalité femmes-hommes et les violences faites aux femmes

– aide à la planification du Festival « Brisons le Silence » contre les violences conjugales du mois de novembre

– participation aux réunions et actions de formation des bénévoles de Filactions

– contribution aux liens avec les bénévoles et à la dynamique associative

– participation aux réunions d’équipes hebdomadaires

– soutien sur des missions de communication (site internet, diffusion sur les réseaux sociaux…)

– participation aux actions culturelles et dans l’espace public du Festival (concert, ciné-débat, conférence, Happening…)

-rencontre des partenaires associatifs et institutionnels

Accompagnement sur les actions de prévention auprès des jeunes

– participation aux actions de prévention auprès des jeunes (observation et si le/la volontaire le souhaite participation)

– participation à la création de nouveaux outils pédagogiques


N’hésitez pas à relayer l’offre dans vos réseaux!

points
Publié le 31 mars 2021

L’arpentage : une méthode de lecture collective

Des idées de livres pour un arpentage ?

Tant d’auteures à lire, de théories à découvrir, de parties d’histoire à reconstruire ! Et si nous le faisions ensemble ? La lecture, loin de se résumer à une activité passive, devient dès lors un outil d’émancipation, un acte politique et revendicatif.

Une petite histoire de l’arpentage

L’arpentage est utilisé depuis le XIXème siècle, d’abord par la classe ouvrière, puis par les mouvements de résistance pendant la deuxième guerre mondiale. Aujourd’hui, nous utilisons toujours cette méthode de lecture collective dans un but d’émancipation, d’ouverture d’esprit et d’apprentissage par les autres.

Arpentage et éducation populaire

La lecture collective, ou arpentage, est utilisée comme un outil d’éducation populaire. Il ne s’agit pas d’un apprentissage et d’une restitution scolaire, mais bien de s’approprier un texte, de s’en saisir afin de le faire résonner en nous, au sein d’un groupe.

En effet, il est moins question d’en faire un résumé classique que de susciter la réflexion, la remise en question de soi et de ses pensées, de se positionner vis-à-vis de nos expériences et de celles des autres et de populariser la lecture.

Cela va plus loin qu’une lecture individuelle, sans pour autant la remplacer. Celle-ci est militante, puissante. L’objectif est de susciter l’échange, les conversations, de mettre en perspective différents points de vue et les émotions qui naissent à la lecture de l’ouvrage.

Dans l’arpentage, l’élément le plus important est le collectif. Chacun.e, en fonction de son vécu, aura sa manière propre de parler de l’œuvre, et c’est ce qui fait toute la richesse de cette méthode de lecture collective.

La force de l’arpentage est sa fonction revendicatrice : l’accès aux écrits est un moyen de structurer notre propre pensée, partager les lectures permet donc de lutter contre les inégalités d’accès aux connaissances écrites.

L’arpentage en pratique ? Une lecture collective aux formes multiples

L’arpentage peut prendre des formes multiples : chacun.e peut lire une partie de l’ouvrage et la restituer aux autres. L’œuvre peut ainsi être entièrement couverte et mise en commun.

Et matériellement ? Tous les moyens sont bons : emprunter les ouvrages dans des bibliothèques ou à des ami·es, les acheter dans nos librairies indépendantes préférées, photocopier la partie choisie ou même découper le livre de base !

Une autre option consiste à lire à plusieurs un même passage ou chapitre afin de créer une discussion, d’échanger, de mutualiser les points de vue, les interprétations d’un même texte. A coup sûr, il y aura autant d’avis que de lecteur·rices et c’est précisément l’effet qui est recherché.

La dictée collective, une forme d’arpentage

Dans la continuité de l’arpentage, Filactions a organisé, à l’occasion du 8 mars 2021, une dictée féministe et collective. En raison du contexte sanitaire, celle-ci a eu lieu en ligne.

Ce fut tout de même l’occasion de partager un extrait d’Apprendre à transgresser, de bell hooks.

L’auteure est une militante féministe américaine, connue pour son combat contre les discriminations et le racisme subi par les femmes noires. Née dans le sud des Etats-Unis en 1952, elle a vécu la ségrégation raciale et deviendra l’une des porte-parole de la cause. Ne suis-je pas une femme ?, écrit en 1981 et traduit en français en 2015, est son œuvre la plus connue. Elle y dénonce la situation des femmes noires, qui se situent à l’intersection des rapports de sexe, de classe et de race, rapports qui sont en mouvement constant les uns par rapport aux autres.

Rediffuser la pensée de l’auteure sous forme de dictée a été pour Filactions une manière de lutter à l’occasion du 8 mars !

Pendant un temps, il s’agit d’écrire à la place de l’auteure, ce qui est sans doute un des moyens les plus puissants pour se sentir proche d’elle.

Rendez-vous le 8 avril 2021!

Les participant·es ont été conquis·es et une prochaine dictée aura lieu le jeudi 8 avril 2021. L’attention est moins portée sur les fautes d’orthographe que sur l’ambiance bienveillante et joyeuse au sein du groupe…

Et si vous veniez réécrire, collectivement, l’extrait d’une œuvre féministe ?


points
Publié le 2 mars 2021

Évènements du 8 Mars 2021

A l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, Filactions vous fait découvrir son programme pour la semaine du 8 Mars.

Au Programme

En cette année 2021, à l’occasion du 8 Mars, Filactions vous propose plusieurs évènements de tous genres. Retrouvez la maquette des évènements juste ici

Les 6, 7, 13 et 14 Mars

Les Balades Urbaines

Les 6,7,13 et 14 Mars les Balades Urbaines « Où sont les femmes ? » font leur grand retour.

Avec deux sessions par jour (11h-13h et 11h30-13h30), Filactions vous invite à venir découvrir le matrimoine Lyonnais à travers sa visite « Où sont les femmes ? ».

Souvent oubliées voir invisibilisées, les femmes ayant marqué l’histoire lyonnaise sont pourtant nombreuses. Filactions vous propose donc, le temps d’une balade dans le 1er, 2ème, 7ème et 9ème arrondissements de Lyon, de venir faire la découverte de grandes femmes telles que Louise Labé, Juliette Récamier, France Péjo, Mélina Robert Michon et bien plus encore, qui sont encore aujourd’hui, si peu connues du grand public.
En bref : Un évènement spécial Filactions, qui vous fera voir Lyon d’un œil nouveau.

Dates des balades
  • 6 Mars : Balade dans le 1er arrondissement –> Départ sous les marches de l’Opéra de Lyon
  • 7 Mars : Balade dans le 2ème arrondissement –> Départ devant le Monoprix de Cordeliers
  • 13 Mars : Balade dans le 9ème arrondissement –> Départ dans la cour du centre d’histoire de la résistance et de la déportation
  • 14 Mars : Balade dans le 7ème arrondissement –> Départ devant la mairie du 9ème

Inscriptions par mails

ATTENTION ! 
La situation sanitaire impose la limitation par 6, des groupes. Nous vous demandons donc, de bien vouloir inscrire dans le mail : le jour de la balade souhaitée, l’heure à laquelle vous souhaitez y participer (départ 11h ou 11h30), et le nombre de personnes participantes avec leur nom, prénom et adresse mail pour confirmer l’inscription. 

Le 7 Mars

Manifestation pour les droits des femmes

Le 7 Mars prochain, venez nous retrouver dès 14h, Place Bellecour pour lutter tous ensemble pour les droits des femmes !

En effet Filactions sera présente aux cotés du Collectif droits des femmes 69. A cette occasion, les Femmes Battantes, le groupe de percussions de Filactions sera de sortie. Ne ratez surtout pas ça !

Venez nombreuses et nombreux pour faire du bruit avec nous !

Projet Mix’cité

Le temps d’une balade venez enquêter sur la place des femmes dans l’espace urbain. Redécouvrez le quartier en transformation de la Part-Dieu sous le prisme du genre. Une démarche mise en œuvre pour donner aux femmes une place égalitaire dans tous les champs de la société.

Rendez-vous dès 15h pour les balades et suivez ce lien pour vous inscrire.

Streamixte

Autour de cet évènement caritatif pour l’égalité femmes-hommes, retrouvez Filactions et Solidarité Femmes Milena qui vont être interviewées par Alyson Golay, la créatrice de cet évènement autour du stream.

Le 8 Mars

Formation en ligne : « Stand Up contre le harcèlement dans l’espace public »

La crise sanitaire ne met malheureusement pas fin au harcèlement de rue. Pour cela, Filactions vous propose d’apprendre à réagir en tant que témoin ou victime face à une situation de harcèlement sexiste et sexuel dans l’espace public.

Pour vous inscrire rendez vous sur le lien : ici

Table ronde « Women In Games »

Toute la journée, et en partenariat avec d’autres streameur·euses, une collecte de dons va être organisée pour l’association sur la chaîne Twitch de « Women In Games ».

Au programme de 14H à 21H, des ateliers, des sessions gaming et une table ronde à laquelle participera Filactions dès 18h, sur les violences sexistes et sexuelles.

Rendez-vous sur twitch.tv sur la chaine « women in games » pour suivre cet évènement.

La 1ère Dictée Féministe

Filactions vous propose en début de soirée, à 19h30, la 1ère dictée féministe ! Venez découvrir de manière ludique, une autrice et un texte féministe engagé, par le biais d’une dictée enligne.

Rendez-vous sur ce lien pour y participer

points
Publié le 20 novembre 2020

Événements du 21, 24 et 25 Novembre

Résumé

Bien que le Festival Brisons le Silence soit annulé, comme nous avons pu l’écrire dans notre article précédent : le Happening des Femmes en Blanc aura bien lieu et ce, accompagné d’autres évènements.

En effet ce Samedi 21 Novembre se déroulera le Happening des femmes en blanc, mais ce n’est pas tout. En lien avec le Collectif Droits des Femmes plusieurs évènements sont à venir. Laissez nous donc vous le synthétiser…

Rassemblement Bellecour

Le 21 Novembre

Ce Samedi se déroulera donc le Happening des Femmes en Blanc avec le Collectif Droits des Femmes. L’évènement se tiendra à 15h sur la Place Bellecour, où nous vous attendons avec joie.

Pas d’inquiétude : malgré le confinement, ce rassemblement est bel et bien autorisé. Bien sur, l’autorisation tient tant que le port du masque et la distanciation sociale sont respectées. Pour cela nous comptons donc sur votre coopération.

Si vous souhaitez donc, vous joindre à nous lors de ce rassemblement, il vous faudra tout d’abord :

  1. Vous munir de l’attestation spécialement faites pour l’évènement (se trouvant ci-dessous)
  2. Remplir l’attestation habituelle du gouvernement, en cochant la case N°1 cette fois ci.

Avec ces deux papiers sur vous (remplis et imprimés ou téléchargés sur votre téléphone), vous serez donc prêt.es à nous rejoindre dès 15h.

  • Téléchargez l’attestation pour l’évènement du 21 : ici
  • Retrouvez l’attestation de déplacement habituelle : ici
  • Téléchargez l’attestation pour l’évènement du 25 : ici

En bref on vous attend avec hâte, pour un super rassemblement, afin de lutter ENSEMBLE contre les violences faites aux femmes. Tout ça dans le respect des règles sanitaires (évidemment).

Formation en ligne

Le 24 Novembre

Le deuxième évènement à venir très prochainement est la formation en ligne dispensée par Filactions en lien avec le Collectif Droits des Femmes.

Au programme : une formation en ligne & gratuite pour TOUS.TES, qui vous apprendra à réagir en tant que témoin ou victime à des situations de harcèlement sexiste et sexuel dans l’espace public.

Pour vous inscrire à cette formation, rien de plus simple. Il vous suffit de suivre ce lien qui vous expliquera tout : lien zoom

Rassemblement Charpennes

Le 25 Novembre

Le 25 Novembre aura lieu un deuxième rassemblement, également lié au Collectif Droits des Femmes et toujours dans le but, de lutter ENSEMBLE et d’élever nos voix contre les violences faites aux femmes.

Cette fois-ci retrouvez nous le 25 Novembre à 18h30 devant le McDonalds de Charpennes.

Le principe est le même que pour le 1er évènement, ce rassemblement est autorisé donc si vous souhaitez vous joindre à nous… retrouvez nous muni.es de vos deux attestations (à retrouver plus haut) qu’il faudra avoir complété et imprimé ou téléchargé sur votre téléphone.

évènements du 21, 24 et 25 Novembre

points
Publié le 16 novembre 2020

21 Novembre – Happening des Femmes en Blanc

Cette année…

Comme nous l’avons annoncé récemment dans notre article sur l’édition 2020 : Le festival est malheureusement annulé et par conséquent, nous pensions que le happening également…

En effet, la crise sanitaire actuelle ne permet malheureusement pas, de laisser tous les événements annoncés se dérouler comme prévu et cela nous rend tous.tes triste.

Et les femmes dans tout ça ?

Malgré la crise et le confinement, les violences faites aux femmes ne s’arrêtent pas, pire même, elles augmentent. Le combat pour lutter contre ces violences ne doit donc, pas s’arrêter.

Plus que jamais nous voulons que les femmes qui vivent ça et celles qui ne sont plus là pour en parler, soient représentées, qu’elles sachent qu’elles ne sont pas oubliées et surtout… qu’elles ne sont pas seules !

Grande nouvelle

On ne renonce pas

C’est donc, avec beaucoup de joie, que nous avons aujourd’hui le plaisir de vous annoncer que le 21 Novembre prochain, aura lieu : le Happening des Femmes en Blanc. Cependant, il ne pourra pas se dérouler comme à son habitude ; Covid oblige.

Happening des Femmes en Blanc

Petit Résumé :

Le happening est un des temps forts du Festival Brisons le Silence. L’objectif : venir mettre en lumière les féminicides en représentant chaque femme tuée par son conjoint ou ex-conjoint en 2019, par une femme en blanc. 

Ainsi, les bénévoles vêtu·es de combinaisons blanches et des masques blanc s’avancent dans l’espace public. Les passant·es intrigué·es s’arrêtent et regardent. Le cortège des Femmes en Blanc arrive en file, solennellement, en portant des pancartes dénonçant les violences faites aux femmes “harcelée”, “humiliée”, “giflée”, “insultée”… En écho au mégaphone qui vient dénoncer les violences, les silhouettes blanches tombent au sol pour symboliser les féminicides…

En bref, une mise en scène impressionnante visuellement, dont le scénario évolue et s’adapte chaque année, et cette année encore plus. 

Le Happening du 21 Novembre

C’est donc le Samedi 21 Novembre que l’association Filactions et ses bénévoles se retrouveront, dès 15h, sur la place Bellecour, à Lyon.

Petit changement

Cette année, le groupe du happening des femmes en blanc sera, au vue de la situation, composé uniquement de ses bénévoles, afin de respecter les mesures sanitaires au mieux.

Malgré le confinement, en soutien au collectif Droit des Femmes, le Happening aura lieu. L’objectif est toujours le même :

  • Dire NON ensemble aux violences sexistes et conjugales,
  • Montrer notre soutien à toutes les femmes en situation de violence et faire entendre qu’il est possible d’en sortir,
  • Dénoncer ENSEMBLE les violences faites aux femmes et les féminicides dans la rue !

Soutenir le happening

Le confinement sera toujours en place et donc par conséquent cela limitera votre présence à nos cotés pour le happening… Toutefois si par hasard, (ou chance), vous vous retrouvez à faire votre balade à ce moment là, vous pourrez venir soutenir (de loin) ces femmes avec nous.

Dans le cas inverse, ne vous inquiétez pas, vous pourrez toujours être présent.es avec nous au Happening, par le biais des réseaux sociaux.

N’hésitez pas à relayer l’événement, les informations, les photos et vidéos que vous pourrez voir ou faire, car elles donneront de la force à ce combat ! En tout cas, on espère que vous aurez la chance d’être avec nous, de près comme de loin, votre soutien est le plus précieux des alliés.

En tout cas, n’oubliez pas de suivre toutes les informations sur nos différents réseaux sociaux. Continuons ce combat ENSEMBLE.

points
Publié le 13 novembre 2020

Confinement – Covid 19 – Novembre

Une Période Compliquée…

Pendant la période de confinement il est bon de savoir que les associations qui luttent contre les violences faites aux femmes continuent leur travail et sont là pour vous.

Vous trouverez ci-dessous toutes les informations utiles en cette période.

N’oubliez pas : Vous n’êtes pas seul.es.

1. Les Dispositifs Nationaux

En cas d’urgence et de danger immédiat :

  • Appeler le 17
  • Utiliser le 114 par SMS

Pour un conseil, une orientation ou signaler un fait de violences :

  • Appeler le 39 19 : numéro gratuit et anonyme fonctionnant du lundi au vendredi de 9h à 22h, ainsi que les samedis, dimanches et jours fériés de 9h à 18h
  • Vous pouvez signaler votre situation sur Internet via la plateforme dédiée fonctionnant tous les jours sans exception, 24h/24 avec un tchat non traçable : ARRETONSLESVIOLENCES.GOUV.FR
  • France victimes : 116 006
  • Vous pouvez également signaler votre situation auprès de votre pharmacien qui pourra contacter les forces de l’ordre ou vous orienter via le 3919.
Savoir qui joindre pendant le confinement

2. Les Permanences et Lieux d’Accompagnement Locaux

VIFFIL – LAVI

Les permanences sont maintenues malgré le confinement, selon les modalités suivantes:

  • Mairie du 3ème arrondissement: sur rendez-vous (appel sur le standard de VIFFIL) ; Mairies des 7ème et 8ème arrondissement sans rendez-vous.
  • *Jeudi matin à VIFFIL sans rendez-vous
  • *Saint-Fons permanence téléphonique sur rdv.
  • L’écoute téléphonique est renforcée grâce à une participation roulante des professionnels du lundi au vendredi (sauf le jeudi après-midi).
  • Entretiens téléphoniques privilégiés pour les activités du Service d’Aide aux Victimes. Des entretiens physiques restent possibles pour les situations qui l’exigent.
  • Bureau d’aide aux Victimes Tribunal Judiciaire de Lyon tous les après midis de 13H30 à 16H30 les mardi, mercredi et jeudi.

 Le Mas Infos Droits Victimes

Accueil téléphonique du lundi au vendredi, de 9 heures à 12heures 30 et de 13 heures 30 à 17 heures au 04 78 60 00 13 ou par mail : infodroitsvictimes@mas-asso.fr.

Permanence sans rendez-vous :
  • Bureau d’aide aux Victimes Tribunal Judiciaire de Lyon tous les après midis de 13H30 à 16H30 les lundi et vendredi. Permanences sur RDV (entretiens téléphoniques et en présentiel) juridiques, sociales et soutien psychologique
  • IDV Lyon 7ème, Saint Priest, Saint Fons
  • Maison de Justice et du Droit de Lyon 8 ème, Givors, Vaulx en Velin et Vénissieux

CIDFF

Maintien de l’ensemble des activités, le suivi des femmes victimes de violences se poursuit par des rendez-vous téléphoniques et des rendez-vous physiques si nécessaire. Les permanences d’accueil des femmes victimes de violences sont maintenues.
Permanence téléphonique dédiées aux femmes victimes de violences du lundi au vendredi de 10h à 13h.

TANDEM

Accueil téléphonique les lundi mardi et jeudi vendredi de 9H à 12H30 et de 13H 30 à 17H au 04 81 04 11 90 ou accueil.tandem@gmail.com.
Permanences sur RDV (entretiens téléphoniques et en présentiel) juridiques  sociales et soutien psychologique.


Amicale du Nid

Les dispositifs éducatif fonctionnent du lundi au vendredi aux horaires habituels avec la présence d’une partie des professionnelles
Visites à domicile maintenues en lien avec le repérage des besoins et la continuité des projets et des accompagnements
Les premiers accueils se font sur rendez-vous.
Maintien des activités de l’AAVA.

Mouvement du Nid

Maintien de l’accueil physique des personnes sur rendez-vous, seulement pour les urgences.
Lien quotidien par téléphone avec les personnes accompagnées.
Maintien des allers-vers.

3. Les Dispositifs Spécifiques

ISCG, TGD, Mise en sécurité des femmes victimes de violences par VIFFIL : fonctionnement maintenu selon les modalités habituelles.

4. Les Dérogations au Confinement

Même s’il est allégé, le confinement décrété fin octobre et lié à l’état d’urgence sanitaire, impose pour être efficace d’être respecté dans la mesure du possible et de limiter tous les déplacements. Il s’agit bien sûr, pendant ce confinement, de limiter les déplacements des salariés et bénévoles, mais surtout de limiter les déplacements du public.

Ainsi, les activités à distance sont la règle :

De manière générale, les permanences doivent se faire à distance. Les rendez-vous peuvent être pris pour des entretiens téléphoniques ou par des outils de visiophonie/visioconférence.
De façon dérogatoire, parce que la situation de certaines femmes l’oblige (danger, impossibilité de rester à domicile pour un entretien, manque d’équipement adapté pour les femmes concernées, difficultés sociolinguistiques ne pouvant être résolues par un système de visioconférence) ou parce que l’activité ne peut pas se faire à distance, des dispositions sont prévues pour assurer une continuité et le décret du 29 octobre 2020 indique qu’il reste possible d’accueillir du public dans le strict respect des gestes barrières.

Pour les femmes victimes de violences se rendant à un rdv ou sur une permanence d’accueil

Elle doivent indiquer le motif suivant sur leur attestation: Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ou pour se rendre dans un service public ou chez un professionnel du droit, pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance.
Les femmes victimes de violences quittant leur domicile en urgence pour assurer leur sécurité n’ont pas besoin d’attestation.

Pour les salariés des structures d’accueil et d’accompagnement des femmes victimes de violences

Ils et elles sont couverts par la dérogation prévue pour l’activité professionnelle.

Pour les bénévoles des associations qui accueillent des femmes victimes de violences

Le motif à indiquer sur les attestations : Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires, pour la garde d’enfants, ainsi que pour les déménagements.

Savoir ce que l’on peut faire pendant le confinement

points
Publié le 25 mars 2020

Confinement COVID-19

FILACTIONS

Pendant la période de confinement les associations de lutte contre les violences faites aux femmes continuent leur travail.

Les salariées de Filactions sont en télétravail et sont joignables par mail : filactions@gmail.com
Toutes les actions qui ont lieu pendant la période de confinement sont reportées.

SOLIDARITE FEMMES

Les associations d’accueil et d’accompagnement des femmes victimes de violences conjugales continuent leurs activités : entretiens par téléphone, accompagnement et orientation si urgence, suivis en hébergement.

LE 3919

Le 3919, ligne d’écoute anonyme et gratuite pour toutes les violences faites aux femmes reste ouverte de 9h à 19h du lundi au samedi.

LES PHARMACIES

Les femmes victimes de violences conjugales peuvent désormais alerter de leur situation en pharmacie. Si ce n’est pas possible d’en parler directement, possibilité d’utiliser le code « masque 19« .

Voici un mémo destiné aux pharmacien∙nes si vous êtes interpellé e par un∙e client∙e

Ci-dessous une vidéo informative sur les violences conjugales qui complète le mémo

CONTACTS ET HORAIRES

Retrouvez ci-dessous les contacts et les horaires actualisés des associations de lutte contre les violences conjugales appartenant à la Fédération Solidarité Femmes

 

points