2008

points

Festival Brisez le silence 2008

4ème édition 

afficheFILACTION compress

 

fly verso

 

Pour la quatrième année consécutive Filactions organise le festival Brisez le silence dont l’objectif est de sensibiliser le public le plus large possible au phénomène des violences conjugales en utilisant la culture comme vecteur de communication. Au programme, de la musique, de la danse, du théâtre, des arts de rue, des expositions, des animations, du slam, des arts plastiques, de la sculpture, du cinéma… autant de manifestations pédagogiques pour une prise de conscience collective.

PROGRAMME

Mardi 25         Inauguration, Théâtre « L’Autre Guerre » Compagnie des Loups, MJC Monplaisir 8ème

Mercredi 26   9h-17h : Village filactions, salle Joliot Curie Vénissieux

Jeudi 27          14h-17h : Colloque « Comment prévenir les violences chez les jeunes »

20h : Soirée culture urbaine : Spectacle de danse de la Compagnie Kadia Faraux, salle Erik Satie Vénissieux

Vendredi 28    Concerts Electro Jazz : Cosmik Connection, Cocosuma, N’Relax, Marché Gare

Samedi 29       14h : Village filactions, Place Louis Pradel 1er

Soirée Chanson française : Aldebert, Weepers Circus, La Mine de Rien, Ninkasi Kao

 

29-11 006

EN DÉTAILS

Théâtre : l’Autre Guerre de la Cie des Loups

L’Autre Guerre est issue du Roman-Théâtre d’Elsa Solal, jeune auteur contemporain. C’est une parole forte, aux visages multiples, dont la colonne vertébrale est consacrée aux violences conjugales. Ecrit à partir des témoignages de la maison des femmes de Grenoble en 1995, il est toujours d’actualité.

Le texte est composé de 8 séquences qui sont autant de témoignages, de dialogues avec les voisins, de l’assistante sociale, du policier, du bruit des autres, tels qu’ils ont été vécu par Claudine Planchon, personnage central de la pièce. L’autre Guerre est un pur moment de Théâtre, une enquête qui nous captive, un récit labyrinthique qu’une femme, Claudine Planchont, va dérouler devant nous à la manière des grands récits épiques pour retracer puis tenter de résoudre la problématique que sa vie lui impose: « où est-ce qu’une femme victime de violences ça commence ? ».

29-11 015

 

Colloque : comment prévenir les violences filles-garçons chez les jeunes ?

En collaboration avec le groupe prévention de la Direction Régionale aux Droits des Femme et à l’Egalité

Intervenants : Brigitte Dujardin- sociologue

Delphine Devigny : chargée de mission prévention à Espace Femmes de la Roche Sur Foron.

Catherine Chaudron : référente santé à la mission locale de Lyon

29-11 007

 

Soirée culture urbaine : Hip Hop : Echos de Femmes de la Cie Kadia Faraux et prestation de Slam

En juillet 2006, Kadia Faraux mène un projet de création sous formes d’ateliers autour d’un travail d’expression corporelle à partir de la gestuelle hip-hop, de prise de parole et d’écriture de textes.

Ce travail intensif mené sur les choses de la vie, les blessures, l’enfermement, les rêves de réconciliation, d’apaisement. Comment les femmes s’acceptent, s’organisent entre elles, se présentent, se mettent en scène….Le rapport à la faute, la culpabilité, le regard sur elles-mêmes, entre elles.

La pièce « Echos de femme » est le fruit de cette réflexion, de cette rencontre humainement très enrichissante vécues avec une certaine fierté par les détenues qui par leur confiance et leur intégrité sont allées au bout de ce projet, parvenant ainsi à dépasser leur a priori sur la danse, sur elles-mêmes et leur capacité à s’exprimer avec leur corps.

La chorégraphe a souhaité rendre hommage à ces femmes en poursuivant et en développant ce travail avec 7 jeunes danseurs de la région Rhône-Alpes. Il s’agit de questionner les relations dedans/dehors, de créer des passerelles, par la danse.

29-11 002

 

 Concert électro- jazz : Cosmik Connection, Cocosuma, N’Relax

Cosmik Connection

Cosmik Connection, ou le retour très attendu du groupe précurseur de l’électro jazz en France à la fin des années 90.

Cocosuma

Irrésistible mélange de phrases rétros, de modernes atmosphères et de vibrations hippies (pensez nouvelle scène suédoise, Peter, Bjorn & John, We are from Barcelona).

 N’relax

Un goût fruité…A première vue, le côté acide domine : saveurs électro, batterie jungle, samples bien cueillis, étayés de quelques bidouillages pédalistiques. Mais à la deuxième lampée, la chair sucrée de la musique se dévoile : mélodies pop, sonorités jazz, slams soul et beats appuyés.

 ezdad

 

Soirée chanson française : Aldebert, Les Weepers Circus, La Mine de Rien

Aldebert

Il revisite son répertoire en version  acoustique. L’occasion  de découvrir ou redécouvrir ses chansons habillées de manière inédite! »

Les weepers Circus

« Outre une riche discographie située à l’extrême limite entre la chanson française et le rock, outre des capacités musicales et harmoniques extrêmement variées, outre des collaborations artistiques très riches avec le gratin de la chanson néo-réaliste, les gaillards du Weepers Circus, déploient depuis une décennie sur scène des concerts superbes, poétiques et drôles, à ne pas manquer ! »

 Gesh et les Otakus

Gesch : bidouilleur de chansons, tritureur de textes, arpenteur des pentes de la Croix-Rousse, guitare en bandoulière et mélodies sifflées du bout des lèvres. Depuis 6 ans, il s’est forgé sur les scènes des cafés concerts un personnage qui semble s’être évadé du plus touchant des films de Buster Keaton.

29-11 037


Village Filactions – salle Joliot Curie Vénissieux, et place Louis Pradel 1er.

 DSCN0087

Filactions propose un espace ouvert à tous et gratuit : au programme des animations, des expositions, du théâtre de rue, des lectures, de la photographie, des arts plastiques, des forums sur le thème des violences, de l’égalité et du respect pour informer et sensbiliser le plus grand nombre.

 

 Espace d’information et de ressources :

Mini-conférences, discussions, conseils et forum associatif avec FIL, le Planning familial, Conciliabules, FCI, CIF, FRISSE, Femmes Solidaires, lieux d’écoutes pour adolescent.

Expositions :

« Qui fait/kiffer l’autre ? » (ADEJ Marseille):

Cette B.D. sert de base pour aborder la thématique des relations filles/garçons. Elle propose plusieurs saynètes reflétant des situations que les jeunes peuvent quotidiennement rencontrer dans leurs relations avec l’autre sexe.
Le sexisme et les violences y sont abordés en relation avec leurs réponses juridiques. L’objectif est d’améliorer ces relations, de donner des clés de compréhension pour la relation avec l’autre et de fournir les informations afférentes aux conséquences de certains actes pouvant être sanctionnés juridiquement.

DSCN0093

  « Il était une fois …l’histoire des femmes » (Académie de  Lyon) :

Cette exposition s’adresse aux élèves depuis le CM2 jusqu’en terminale.

10 grands thèmes sont abordés : les modèles féminins, l’école et les savoirs, les travaux domestiques le sport, la république et les citoyennes, les pionnières, le corps des femmes, les métiers, la guerre, la politique

Présentations des créations arts plastiques, photo,  d’après les appels à projets réalisés notamment par les jeunes des ateliers des centres Sociaux Plateau et Sauvegarde et de la Mission Locale de Lyon.

29-11 019

Animations : Animation jeunesse avec Sucré Salé :

L’association Sucrés, Salés & Compagnie animera un espace lecture pour les petits et les plus grands avec des albums sur les thèmes tels que l’égalité fille-garçon et le respect des différences.

  • Atelier Collage avec Conciliabules
  • Slam, Danse
  • Espace littérature pour tous les âges
  • Cie Traction Avant : Soucieuse de permettre de traiter de ce sujet universel qu’est le respect, la Compagnie traction a entrepris depuis l’an dernier, un travail sur trois ans, de « récolte », « création théâtrale » et d’ « Exposition » autour de ce thème. C’est dans ce contexte que la Compagnie s’associe à filactions et au festival Brisez le Silence pour donner la parole au public, une parole libre qu’il pourra exprimer à travers différentes animations. Traction Avant animera donc les deux villages filactions du festival.

Au programme : du théâtre, des ateliers sculptures, des lectures, des chants, une comédienne qui murmure à l’oreille des gens, une étrange oreille qui récolte les impressions du public et une poubelle qui récupère les vilains mots que l’on ne veut plus entendre. Autant d’animations inattendues pour interpeller et ouvrir un espace d’expression à chacun

29-11 026

Cinéma : Dix courts métrages pour parler des violences conjugales

Du 26 au 29 novembre : cinéma les Alizés- Bron

Le cinéma les Alizés de Bron s’est associé au festival Brisez le Silence. Pendant la durée du festival, 10 courts métrages des films du Poisson sur les violences conjugales seront diffusés avant les projections des films grand public.

« Dix films pour en parler », destinés à sensibiliser le public à la question des violences conjugales. Auteur de documentaires, longtemps engagée dans l’humanitaire, Emmanuelle Millet est à l’origine de cette initiative. C’est à la suite du décès de la comédienne Marie Trintignant en 2003, et après avoir pris connaissance d’inquiétantes statistiques (une femme sur dix est victime de violences conjugales, une en meurt tous les quatre jours) qu’elle a décidé de se mobiliser pour cette cause. Après avoir publié en 2004 le livre Pour en finir avec les violences conjugales, elle a eu l’idée de demander à plusieurs réalisateurs de tourner un film sur le sujet. Ont répondu présent Zabou Breitman, Coline Serreau, Patrice Leconte, Brigitte Roüan, Lorraine Levy, Paul et Michel Boujenah, Bruno Podalydès, Laurence Ferreira Barbosa et Paolo Trotta, le dixième court étant signé Emmanuelle Millet elle-même.